Investir dans l’immobilier : SCPI ou investissement locatif physique ?

Vous disposez d’un capital ? Vous souhaitez percevoir des compléments de revenus ? Le marché de l’immobilier offre de belles opportunités. Vous pourriez vous construire un patrimoine durable ou vous faire des revenus considérables. L’investissement en SCPI et l’investissement locatif sont deux possibilités pour investir dans l’immobilier. Lequel devriez-vous choisir ?

L’investissement locatif permet de générer des revenus complémentaires. C’est un placement infaillible et incontestable. Investir dans l’immobilier en SCPI présente des actifs diversifiés et accessibles, toutes les tâches sont gérées par un professionnel de l’immobilier.

Investissement locatif : Que devriez-vous en savoir ?

L’investissement locatif est une activité qui consiste à acquérir un bien immobilier, afin de le mettre en location sur une période indéfinie. S’il fait partie des activités privilégiées, c’est sans doute à cause de sa rentabilité et de ses nombreux privilèges qu’il garantit aux investisseurs. On peut citer : la réduction des impôts, l’acquisition de revenus complémentaires ou la diversification du patrimoine.

Les biens pouvant être acquis lors d’un investissement immobilier sont : une maison, un appartement, des bureaux ou un local commercial. L’évolution de l’activité varie en fonction des objectifs fixés par chaque investisseur et des différentes périodes.

Investissement locatif : Quels sont les multiples avantages disponibles ?

L’investissement locatif est l’une des activités les plus prisées par les Français. Ce qui pourrait s’expliquer par les nombreux avantages qu’il offre.

Une réduction d’impôts

L’investissement locatif permet de profiter d’une défiscalisation immobilière. C’est l’un des avantages principaux de cette activité. Grâce aux lois telles que Scellier, Pinel, il est possible à un investisseur de bénéficier d’une diminution d’impôts en tant qu’investisseur locatif. Même si une telle diminution n’est valable que durant la période de location, elle est considérable. En outre des dispositifs tels que le LMNP permettent encore de réduire la facture.

Lisez aussi :   Crédit immobilier : Comment réduire le coût de l’assurance-emprunteur ?

Un investisseement dans l’économie réelle

L’investissement locatif n’est pas sans impact sur les recettes de l’État. Il sert à dynamiser l’économie nationale et à contribuer au développement du pays. C’est pour ce fait que l’État facilite la tâche aux investisseurs locatifs. Ce qui se traduit par la défiscalisation du secteur.

En France, l’investissement locatif crée 9 % de la richesse nationale en plus du nombre impressionnant d’emplois qu’il génère.

Un placement intemporel et incontestable

En matière de placement, ce qui rend craintif un investisseur est le risque de perdre son capital. C’est le cas de la bourse qui n’offre aucune garantie. En investissement immobilier, il est possible d’espérer une rentabilité absolue sans se soucier des pertes.

Ce secteur est rassurant et il est assez facile d’emprunter, il existe différents types de crédit immobilier adaptés, avec souvent un taux d’intérêt relativement bas.

Un patrimoine diversifié même sans économies

L’investissement locatif permet de se constituer un patrimoine sans disposer d’un moyen financier.

Le secteur immobilier est le seul à offrir à tout investisseur la possibilité de faire des placements sur la base de prêts. Il est possible d’acheter un bien immobilier en comptant sur l’effet levier de crédit. Ce crédit qui pourra être remboursé par les loyers perçus chez les locataires.

Après la période de location, le bien pourra servir de logement ou d’héritage à la famille de l’investisseur.

Générer des revenus complémentaires

L’investissement locatif est un parfait moyen pour augmenter ses revenus.

Sur le marché de la location, la rentabilité est très intéressante lorsque le bien immobilier se trouve à un bon emplacement. Cette rentabilité peut s’élever à 7% l’année et peut servir à faire d’autres investissements ou à préparer sa retraite.

Pour un tel résultat, il faut mettre en place une gestion minutieuse.

Investissement locatif : Quels sont les inconvénients ?

L’investissement locatif présente des inconvénients qui peuvent remettre en cause ce choix.

Le risque d’impayés

L’un des problèmes majeurs auxquels sont confrontés les propriétaires des logements est le non-paiement de loyers. Il faut signifier que la mauvaise volonté de certains locataires à honorer leurs engagements a de lourdes conséquences sur le revenu locatif. L’investisseur se retrouve en difficulté face au créancier et risque de perdre le bénéfice du revenu locatif.

Lisez aussi :   Un propriétaire a-t-il le droit d'entrer chez son locataire ?

En plus des loyers non payés, s’ajoutent les taxes foncières et les charges de copropriété.

Une lourde responsabilité

La gestion locative est une tâche qui implique assez de responsabilités. Il s’agit de :

  • Recherche du bien ;
  • Assemblage du dossier ;
  • Exécution des travaux.

Ces tâches nécessitent du temps et des moyens. Ce sont des facteurs qui peuvent constituer un frein pour un investisseur avec peu d’expérience dans le domaine.

Investir dans l’immobilier en SCPI : Que devez-vous savoir ?

La Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) est un moyen d’investissement dont la gestion revient à une entreprise spécialisée. Celle-ci collecte des fonds chez plusieurs investisseurs pour acquérir un parc immobilier (capitaux dans des entrepôts, des commerces, des immeubles de bureaux).

À la fin de chaque trimestre, elle se charge d’encaisser les frais de loyer chez les locataires afin de les distribuer en forme de dividendes. Il faut noter que le partage est fait au prorata de l’investissement.

Investir en SCPI revient à être copropriétaire de plusieurs immeubles. Il ne faut pas les confondre avec les SCI !

Investir dans l’immobilier en SCPI : Quels sont les avantages ?

Comme en investissement locatif, investir en SCPI offre plusieurs privilèges.

Des actifs diversifiés et accessibles

Avec les SCPI, on note une diversification au niveau des investissements. Cette diversification s’observe sur les plans géographique et sectoriel. Les SCPI peuvent investir à l’étranger et accueillir différents types de locataires. Elles peuvent également avoir plusieurs locataires de différents secteurs d’activités dans un même immeuble.

Contrairement à un investissement locatif, l’investissement en SCPI ne nécessite pas de gros moyens. Avec 187 ou 200 euros, il est possible à un investisseur de prendre des actifs.

Une meilleure gestion des biens immobiliers

Ce qui fait le point fort d’une SCPI est la gestion succincte des biens immobiliers. De l’acquisition des terres jusqu’à la rentabilisation, tout passe par un professionnel de l’immobilier. L’investisseur n’a aucun engagement à honorer dans l’exécution des tâches. Il lui revient juste de déposer le capital et de choisir le bien sur lequel il désire investir.

Lisez aussi :   Où habiter à Paris quand on est étudiant : les meilleurs quartiers

La société en charge de la gestion dispose des compétences pouvant lui permettre de gérer les locataires de façons idéales. Il n’y a aucune crainte en matière de paiement des loyers. Cette société dispose de plusieurs moyens financiers qui pourront favoriser l’investisseur.

En investissement SCPI, les parts acquis sont constamment revalorisées sur la base du patrimoine immobilier.

Il faut rappeler qu’en investissement SCPI, les parts acquis sont constamment revalorisées sur la base du patrimoine immobilier.

Investir dans l’immobilier en SCPI : Quels sont les inconvénients ?

L’investissement dans l’immobilier en SCPI présente des inconvénients non négligeables. Il faudra en tenir compte lors du choix.

Une longue durée d’investissement

L’investissement en SCPI est un investissement sur le long terme. Il peut s’étendre sur plusieurs dizaines d’années, mais le minimum reste 8 ans. Avant les 8 années, l’investisseur ne pourra pas toucher ses dividendes. Ce qui peut freiner ces projets sur le court terme.

Le coût élevé des frais d’entrée

L’un des plus grands avantages de l’investissement en SCPI est la facilité de souscription, mais il y a le revers de la médaille. Les frais d’entrée s’élèvent autour de 10% de l’investissement. Ils peuvent être vus comme des frais de sortie, car les loyers affichés en tiennent déjà compte : quelque part, on ne les paye qu’à la revente.

Investissement en SCPI ou investissement locatif : Lequel choisir ?

Il faut reconnaitre que l’engagement que suscitent les deux types d’investissement n’est pas pareil. En investissement locatif, c’est l’investisseur qui s’occupe lui-même de la gestion des locataires. En investissement SCPI, les tâches sont confiées à une société de gestion.

Dans le premier cas, les risques sont énormes, mais la rentabilité est considérable. Dans le second cas, l’investisseur n’a pas à s’en faire pour ce qui est des défauts de paiement.

Avril de Paris

Parisienne depuis près de 15 ans, j'adore trouver des bons plans, sur le web mais aussi à Paname. J'aime m'occuper de ma maison, la danse mais aussi les voitures (mon père était garagiste, j'ai grandi dans le cambouis). Je travaille pour une agence immo, on s'est peut-être déjà croisés sans le savoir :) PS pour les curieux : oui, Avril est (presque) mon vrai prénom !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.