5 types de prêts immobiliers à connaître pour financer votre achat



L’acquisition d’un bien en immobilier neuf exige un capital important. Pour y arriver, beaucoup font des emprunts à la banque, un crédit immobilier.

Quels sont les prêts qui permettent d’effectuer des emprunts moins chers en immobilier ? Les 5 principaux sont : le prêt amortissable, le prêt in fine, le prêt relais et le prêt épargne logement et le prêt lissé. Chacun ses spécificités et ses différentes formes d’emprunts.

Pour plus de souplesse en matière de remboursement, le prêt in fine convient le mieux. Le prêt relais est la méthode parfaite pour changer de résidence. Pour faire face promptement aux projets immobiliers, le prêt épargne est la meilleure option. Le prêt à palier est conseillé pour ne pas succomber à la pression financière.

Le prêt amortissable : Le plus connu de tous

Pour profiter des emprunts moins chers en immobilier, le prêt amortissable est une alternative crédible qui est très recommandée. En effectuant ce type de prêt, vous profiterez des nombreux avantages.

Basé sur un principe de remboursement qui s’échelonne dans le temps, chacun pourra s’y mettre en fonction de ses propres moyens. D’une formule de remboursement qualifiée d’amortissable, il est caractérisé par une variation des taux d’intérêt chaque mois. Ceci permet de rembourser une bonne partie du capital dès les tout premiers mois et de pouvoir souffler par la suite.

Le prêt amortissable est une aubaine, qui permet à beaucoup de s’octroyer de biens immobiliers tous neuf. Il peut s’agir d’une résidence principale, d’une résidence secondaire ou d’un immeuble à mettre en location. Dans un cas comme dans l’autre, ce type de prêt vous permet de mieux gérer vos revenus financiers.

Lisez aussi :   Assurance habitation : il est obligatoire de présenter une attestation avant la signature chez le notaire

Si vous traversez une période financière difficile, vous pourrez demander un report de la date d’échéance du remboursement du prêt contracté. Comme conséquence directe, le taux de solvabilité peut être spécialement revu à la baisse tout au long de cette période. Pour profiter de ces avantages, vous devrez discuter avec votre établissement à propos des modalités en vigueur de leur côté.

Le prêt in fine : Pour plus de souplesse en matière de remboursement

Le prêt in fine est aussi une forme de crédits, qui permet d’effectuer des emprunts moins chers pour s’offrir un immobilier neuf. Ce type de prêt est non amortissable et est basé sur un remboursement progressif des intérêts et des frais d’assurance (lisez aussi notre article sur l’assurance emprunteur).

L’emprunt même est remboursé au cours de la dernière mensualité d’échéance du prêt. Le prêt in fine est en harmonie avec les investisseurs, qui désirent s’offrir de biens immobiliers neufs. Dans le cas d’un bien locatif, le propriétaire pourra utiliser les frais de loyers pour rembourser le prêt contracté. Le fait que le prêt doit être remboursé durant la dernière mensualité vous permet de mieux vous préparer pour y faire face.

Avec la grande diversité des options de prêts en immobilier neuf, le prêt in fine représente une solution pratique en matière d’investissement.

En ce qui concerne ses potentialités, le prêt in fine permet de :

  • Profiter d’un régime de solvabilité relaxe : Le prêt in fine permet aux emprunteurs de disposer d’une période requise pour réunir le capital emprunté ;
  • Faire fructifier votre capital durant la période de prêt : Dans le cas d’un bien locatif, le propriétaire peut compter sur ces revenus pour rembourser son prêt ;
  • Planifier la succession des droits à l’héritage : En cas de décès, les héritiers héritent du capital et des différents avantages.

Le prêt in fine offre de nombreux avantages et cadre mieux aux investisseurs disposant d’une réserve financière importante, qui leur permet de faire face aux éventuelles irrégularités.

Lisez aussi :   Bûches de bois compressées : une bonne alternative aux bûches traditionnelles pour se chauffer au bois ?

Le prêt relais : La méthode parfaite pour changer de résidence

Vous habitez depuis longtemps dans une maison qui n’est plus à vos goûts. Des idées de changements de domicile commencent alors par nourrir votre réflexion. Quel est le prêt qui pourrait se concilier au mieux avec ce projet immobilier ?

Sans aucun doute, vous devrez souscrire au prêt relais. Souvent qualifié du prêt achat-vente, il permet d’acheter un bien immobilier neuf à partir des frais de vente d’un ancien modèle. Même dans ce processus, la vente de l’ancien bien immobilier vient après l’achat de la nouvelle résidence. C’est précisément à ce niveau que l’importance et la particularité du prêt in fine sont observées.

À la quête d’une nouvelle résidence pour votre confort, vous aurez besoin de l’assistance d’un courtier immobilier pour l’effectivité de ce projet.

Pour finaliser un prêt de type in fine, il faudra suivre les étapes ci-dessous :

  • Estimer la valeur marchande de votre résidence actuelle : Ceci vous permet d’acheter une nouvelle qui est en harmonie avec les moyens financiers disponibles ;
  • Trouver un bon financement pour votre projet : La suite du processus sera d’identifier la meilleure banque susceptible de vous accorder un prêt à un meilleur taux ;
  • Conclure l’accord : Vous apportez les pièces justificatives (compromis de vente, les bulletins de salaire, etc.), qui prouvent votre capacité de remboursement.

La différence entre le prix d’achat de la nouvelle résidence et de l’ancienne vous donne le montant du prêt à contracter à la banque.

Le prêt épargne logement : Pour faire face promptement aux projets immobiliers

En souscrivant d’avance à une épargne, l’on se donne plus de ressources pour aborder les différentes questions d’ordre financières à venir. Le prêt d’épargne logement permet de financer l’achat d’un bien immobilier neuf avec méthode.

Pour accéder à ce prêt, il faut disposer d’un plan épargne d’une validité de trois ans, avant la période de transmission du prêt. À défaut d’un plan d’épargne, le compte épargne vous octroie ces mêmes prérogatives. C’est l’une des conditions sine qua non, sans laquelle l’accès au prêt épargne ne peut être possible.

Lisez aussi :   5 conseils avant d'acheter un bien immobilier ancien

Comme toutes autres formes de prêts, vous devrez également présenter des pièces justificatives pour profiter des avantages de ce dernier. Les établissements prêteurs exigent des garanties. Un cautionnement bancaire, des hypothèques et bien d’autres pièces font parties de cette liste. Cette liste n’est pas exhaustive et ces pièces ne sauraient être les mêmes à tous égards.

Pour acheter des biens immobiliers moins cher, le prêt d’épargne de logement s’y prête fort bien.

Le prêt à palier : Pour ne pas succomber à la pression financière

Encore appelé le prêt lissé, le prêt à palier s’inscrit dans une perspective de gestion de plusieurs emprunts au cours d’une même période. Eh oui, cela semble un peu difficile, mais c’est le rôle principal d’un prêt à palier.

Ceci permet d’offrir les mêmes chances à tout le monde, en matière d’acquisition de biens immobiliers neufs. Le prêt lissé évoluera à la manière d’un prêt amortissable, au fur et à mesure que les obligations contractées s’allègeront dans la durée.

Si l’individu avait déjà contracté des prêts par le passé, dès qu’il règle l’une de celles-ci, le taux de remboursement du prêt lissé augmente. Il est important de se renseigner au mieux sur les thématiques et les conditions, qui sont appliquées par votre banque.

Il faut noter qu’au cours des périodes de lissages, les taux d’intérêt peuvent augmenter chez certaines banques. Pour éviter toutes formes de surprises, il est préférable de se renseigner pour mieux se préparer pour l’échéance.

Ces 5 types de prêts sont pratiques et efficaces dans l’achat de biens immobiliers neuf à des prix moins chers.

Avril de Paris

Parisienne depuis près de 15 ans, j'adore trouver des bons plans, sur le web mais aussi à Paname. J'aime m'occuper de ma maison, la danse mais aussi les voitures (mon père était garagiste, j'ai grandi dans le cambouis). Je travaille pour une agence immo, on s'est peut-être déjà croisés sans le savoir :) PS pour les curieux : oui, Avril est (presque) mon vrai prénom !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *