Comment faire un diagnostic auto ?



Les récents modèles de voitures sont de plus en plus électroniques. Pour détecter les problèmes, il faut plus que jeter un simple coup d’œil sous le capot ou vérifier le tableau de bord. Il est essentiel d’utiliser un outil de diagnostic auto OBD si vous souhaitez identifier le dysfonctionnement et le réparer. Dans ce volet, vous découvrirez comment réaliser une analyse avec ce genre d’appareil. Pensez aussi aux valises de diagnostic auto.

1. Le démarrage du scanner OBD

Pour faire démarrer le scanner OBD, il suffit de le brancher au connecteur qui se trouve sous votre tableau de bord. Après, vous devez mettre le contact sans pour autant démarrer le moteur. En général, les outils de diagnostic auto vont vous demander de répondre à quelques questions avant de commencer le scan. Assurez-vous de saisir les bonnes informations, car la fiabilité du diagnostic en dépend. Il vous reste encore après à indiquer la marque, le modèle, la puissance du moteur ainsi que le numéro de série de votre voiture. N’hésitez pas à vérifier les données avant de continuer.

2. La détection de l’anomalie

Une fois que vous avez saisi toutes les informations, vous pouvez commencer le diagnostic. L’une des premières choses que vous pourrez faire, c’est de faire un scan afin d’identifier les codes de panne. Les différentes options varient en fonction de l’outil. Pour certains modèles, notamment les plus chers, on peut réaliser un scan des codes de pannes et afficher la signification du code. En revanche, sur les modèles pas chers, vous devez rechercher la signification du code. Outre les documents fournis, le moyen le plus facile pour connaître la signification des codes est de chercher sur internet. Les outils OBD peuvent résoudre les problèmes identifiés dans certains cas. Alors, il vaut mieux ne pas interrompre l’analyse.

Lisez aussi :   Siège auto pour bébé : choisir le meilleur

3. Les diagnostics spécifiques

Dans la majorité des cas, les appareils de diagnostic auto embarquent des options des scanners de base. Mais, si vous voulez faire des recherches plus approfondies, l’idéal est de se tourner vers les modèles plus chers. De cette manière, vous aurez par exemple un menu plus détaillé quand le scanner OBD est branché. Il devient entre autres plus facile de lire les informations au sujet du dysfonctionnement. Grâce à des scanners professionnels, on peut obtenir des graphiques variés résumant les informations transmises par les différents capteurs de la voiture. Vous pouvez alors déterminer l’origine de la panne avec davantage de précision.

Avril de Paris

Parisienne depuis près de 15 ans, j'adore trouver des bons plans, sur le web mais aussi à Paname. J'aime m'occuper de ma maison, la danse mais aussi les voitures (mon père était garagiste, j'ai grandi dans le cambouis). Je travaille pour une agence immo, on s'est peut-être déjà croisés sans le savoir :) PS pour les curieux : oui, Avril est (presque) mon vrai prénom !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *